La police de Johor arrête un homme qui aurait volé du pouvoir pour extraire du bitcoin

JOHOR BARU : La police a arrêté un homme de 40 ans pour avoir volé de l’électricité pour mener une opération d’extraction de bitcoins à Taman Berjaya près de Skudai ici.

Le chef de la police de Johor, le comm Datuk Ayob Khan Mydin Pitchay, a déclaré que le suspect avait été arrêté lors d’un raid conjoint avec Tenaga Nasional Bhd (TNB) dans la zone industrielle vers 2 heures du matin le lundi 13 décembre.

« Au cours du raid, la police a également saisi 170 machines d’extraction de bitcoins et une machine d’alimentation électrique.

“Sur la base des premières enquêtes, la propriété n’était pas enregistrée auprès de TNB et l’approvisionnement en électricité a été effectué directement du boîtier TNB à la propriété”, a-t-il déclaré lundi dans un communiqué.

Comm Ayob a déclaré que la propriété fonctionnait comme une opération d’extraction de bitcoins depuis environ trois mois, entraînant des pertes totales de plus de 220 000 RM pour TNB.

Comm Ayob a également déclaré que le suspect était employé comme superviseur de la propriété avec un salaire mensuel de 3 000 RM.

“L’activité consistant à établir des connexions illégales à l’aide d’un” compteur de dérivation ” peut présenter un risque d’incendie, de dommages et de perturbation de l’approvisionnement en électricité des bâtiments voisins”, a-t-il ajouté.

Comm Ayob a déclaré que l’affaire faisait l’objet d’une enquête en vertu de l’article 379 du Code pénal et de l’article 427 de la loi pour vol et vandalisme contre la propriété de TNB, tandis que TNB enquêtait également sur l’affaire en vertu de l’article 37 (3) de la loi sur l’électricité de 1990.

Dans le même temps, il a également déclaré que depuis janvier de cette année, la police d’État a jusqu’à présent mené 33 raids impliquant des activités minières illégales de bitcoin au cours desquelles neuf suspects ont été arrêtés avec succès.

Comm Ayob a ajouté que quelque 2 673 machines d’extraction de bitcoins d’une valeur de 2 millions de RM ont été saisies au cours de la période.

“Le département de police de Johor reste déterminé à lutter contre les vols d’électricité illégaux et à rechercher la coopération du public pour fournir des informations sur de telles activités dans leur région”, a-t-il déclaré.

Leave a Comment