Là où la créativité et la magie se rencontrent : Ezequiel Pini parle de faire la différence en tant qu’artiste numérique pionnier

Il y a toujours de la place pour l’innovation dans la vie et dans diverses professions. Dans l’industrie créative, le rôle de la technologie ne peut être ignoré. En effet, l’avancement de la technologie numérique s’est avéré être un avantage pour l’industrie créative, et un artiste explorant toutes les possibilités est Ezequiel Pini, le génie créatif derrière le studio d’art numérique, Six N. Five.

Ezequiel Pinic est l’un des artistes créatifs les plus doués et les plus prolifiques de l’industrie, mettant en valeur des compétences uniques qui l’ont placé devant les autres. Il maîtrise les arts numériques, l’art contemporain, l’animation 3D et le Metaverse. Il est également activement impliqué dans les espaces surréalistes, le design d’intérieur et NFT.

Également connu sous son surnom, Six N. Five, Ezequiel aimerait qu’on se souvienne de lui comme d’un pionnier dans la conception et la création d’espaces numériques et de mondes imaginaires. Son talent unique lui permet de représenter des idéaux dans l’histoire visuelle.

Par l’intermédiaire de son studio, Six N. Five, il fournit des solutions numériques à un large éventail de clientèles de divers âges et données démographiques, allant des clients enclins aux arts, à l’architecture et au design d’intérieur, ainsi qu’à la mode et aux objets de collection. Sa vision est de transporter visuellement les esprits vers un lieu magique, une dentelle de possibilités.

Ezequiel Pini dit qu’il préfère travailler avec les nouvelles technologies car ce sont des outils qui l’aident à explorer les frontières de l’art et du design, de la magie et de la réalité. Essentiellement, la technologie lui permet de repousser les limites de l’imagination. Ce processus est aussi précis que possible, ce qui est l’avantage d’Ezequiel sur les autres.

Dans une récente conversation sur l’industrie créative et sa participation à sa perception de l’ère actuelle de l’innovation technologique, Ezequiel a déclaré qu’il avait toujours été enclin à la technologie. Pour lui, il faut adopter les nouvelles technologies et suivre la tendance pour réussir dans cette ère numérique en tant que personne créative.

L’utilisation d’outils numériques pour réaliser son art a toujours été importante pour Ezequiel, car il pense que la conception graphique doit combiner au mieux les deux aspects : la technologie et le talent. Au cours de sa carrière, il a exploré les différents domaines de la programmation, de l’animation, du design et enfin, du design et de l’art en général.

Ezequiel révèle que sa fascination pour les arts remonte à son enfance, dessinant des personnages comiques et des images obscures qui n’avaient probablement pas de sens à l’époque. Il adorait griffonner des images sur papier. Il passait généralement des heures à dessiner. Au lycée, Ezequiel dit s’être adapté à l’orientation informatique car cela résonnait davantage avec sa passion pour le dessin.

Il travaille actuellement sur plusieurs projets, comme un magasin physique qu’il a conçu pour le Moco Museum. Son deuxième projet est parti d’une simple visualisation numérique jusqu’à ce qu’il devienne une réalité. Le lancement officiel aura lieu le mois prochain.

De même, à partir d’octobre, Ezequiel figurera dans une exposition collective à Berkley Square, Mayfair, où sa première sculpture physique sera exposée. L’exposition de Londres collaborera avec d’autres artistes de premier plan de la scène traditionnelle des beaux-arts.

D’autres projets en cours sont des collaborations de conception avec Avant Arte et une installation immersive avec W1 Curates a également lieu à Londres.

En plus d’être à l’origine de l’impressionnant design de fond d’écran pour le nouveau Windows 11 de Microsoft, Ezequiel a remporté plusieurs prix et distinctions notables, dont l’un faisait partie de la liste des 100 artistes les plus influents et remportait le prix du designer de l’année en Allemagne, en Italie, et l’Espagne.

Divulgation publicitaire : nous pouvons recevoir une compensation pour certains des liens dans nos histoires. Merci de soutenir LA Weekly et nos annonceurs.

Leave a Comment